Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Les politiques européennes menées depuis de nombreuses années dans le domaine de la lutte contre le changement climatique sont parmi les plus ambitieuses du monde : les objectifs européens des 3X20 (-20% d’émission de CO2, +20% de production d’énergie renouvelable, -20% de consommation d’énergie, le tout d’ici 2020).

Mais alors que les États-Unis se sont détournés des accords de Paris de 2015, l’Europe doit reprendre l’initiative. Dans ce contexte, le PDE réaffirme sa conviction que la transition vers une économie verte doit représenter la troisième révolution industrielle, créatrice de millions d’emplois en Europe et dans le monde, et fait les recommandations suivantes :

  • Fixer un prix aux émissions de gaz à effet de serre. Le charbon est le premier responsable du réchauffement climatique. Or aujourd’hui, le charbon est moins cher que le gaz, pourtant moins polluant. Donner un prix aux émissions de gaz à effet de serre, c’est le signal fort qu’attendent les entreprises pour se tourner vers les énergies renouvelables.
  • Étendre la taxe sur les transactions financières. Source de financement innovant, pérenne et non discriminante, elle peut permettre la constitution d’un fonds global d’investissement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
  • Mettre en place des instruments globaux de suivi et d’évaluation des engagements pris par les États lors de la COP21. De tels instruments représentent la garantie que les engagements pris seront tenus, dans un souci de transparence et de responsabilité commune. Ils permettront également de revoir à la hausse les engagements tous les cinq ans.
  • Avoir une politique plus ambitieuse dans l’approche des problèmes liés aux forêts, à l’agriculture, aux paysages et à la nourriture. Nous proposons en particulier des programmes de végétalisation dans les zones urbaines particulièrement sujettes aux canicules en été, et de protection accrue des forêts, des arbres (notamment en milieu urbain).    
  • Créer une force européenne de protection civile pour répondre aux catastrophes naturelles dans nos pays respectifs,
  • Décider, à l’image de ce qui fut créé avec la Politique Agricole Commune, de créer une Politique Énergétique Commune dont l’acte fondateur serait de lancer un plan d’investissement climatique de 100 milliards d’euros, porté par la Banque Européenne d’Investissement, sur la future période 2019-2024, consistant concrètement à prêter aux États, aux collectivités et aux entreprises, les fonds nécessaires à décupler leurs investissements dans 4 domaines : la rénovation énergétique des bâtiments, les réseaux intelligents (smartgrids), les systèmes de stockage d’énergie, et la production d’énergie renouvelable.
  • Réorganiser la gouvernance européenne de la mer et des océans afin de renforcer le leadership de l’Europe.
  • Interdire le plastique non-recyclable d’ici 2025 et mettre fin à l’obsolescence programmée en étendant les garanties.

La seconde priorité du PDE est la lutte pour la préservation de la biodiversité : une ambition européenne à mettre au même niveau d’importance que le changement climatique. Le PDE souhaite une pleine prise de conscience de cette situation et fait les recommandations suivantes :

  • Réenclencher un dialogue entre les pays de l’Union pour programmer l’interdiction des substances chimiques les plus toxiques et assortir chaque décision d’un plan d’accompagnement pour les professionnels et secteurs les plus impactés par ces interdictions. Préparer en tout état de cause une nouvelle décision pour interdire (et non pas seulement redélibérer sur son autorisation de commercialisation) d’ici 2023 le glyphosate.
  • Engager une série de mesures applicables aux produits importés sur le territoire de l’Union et ne respectant pas les mesures environnementales que nous imposons à nos producteurs et entreprises.
  • Adopter un programme d’action et de soutien en direction des élevages ovins directement confrontés à la cohabitation avec des grands prédateurs (ours, loup, lynx).
IED YDE